Ce site dédié à l'oeuvre de Charles JULIET est un espace de documentation subjective et de rencontre entre ses Lecteurs et l'Association "La Cause des Causeuses", Avec son accord, les principaux événements concernant son actualité éditoriale et ses rencontres publiques y sont évoqués.

LECTURE EN LIBRAIRIE

Charles Juliet à La Librairie Galerie Imbernon de Marseille le 2 Avril 2019 à 18h30

 

LogoHEADER-1

Mardi 2 Avril 2019 à 18h30 

 

Rencontre exceptionnelle
avec

 

Charles Juliet

 

à la Librairie-Galerie Imbernon

 

80 bd Michelet Le Corbusier 357
13008 Marseille


Inscription obligatoire ici :

contact@librairieimbernon.com

 

C'est derrière les brise-soleil verticaux, au niveau de la 3ème rue de l'Unité d'habitation de Le Corbusier à Marseille que se situe depuis 2001 la librairie-maison d'édition Imbernon.

 

 


Rencontre croisée entre Charles Juliet et René Frégni à la Librairie Garin à Chambéry, Mercredi 10 Octobre à 18H

 

Une rencontre magnifique labellisée 70 ans !

La librairie Garin est très heureuse de recevoir Charles Juliet et René Frégni autour d’une discussion sur le thème de l’écriture.

La soirée sera animée par Jacques Charmatz.

 

 

LIBRAIRIE GARIN

place Boulevard du Théâtre,
73000 Chambéry

 04 79 33 53 64

                                                                                          


L'Association Paragraphe invite Charles JULIET le 19 Janvier 18H, à la LIBRAIRIE DU BAL DES ARDENTS

 

Paragraphe reçoit Charles Juliet
Mercredi 19 janvier 2011à 18 h
à la librairie "le Bal des Ardents", 17 rue Neuve , Lyon 1er

Une rencontre autour du tome VI de son journal "Lumières d'automne" (P.O.L 2010)

  • Un temps de dialogue et de lectures sur un cheminement personnel, la lumière des saisons... sur l'ouverture vers l'autre, l'actualité du monde et le monde des livres et des arts.

  • Un temps de questionnement sur le genre littéraire du journal, sur l'écriture et son mouvement.

CharlesJuliet.jpg




Ecrire – une manière
de palper   pétrir   modeler
la substance interne
             (Journal tome VI / p. 60)